Meetup Parsifal 2017 :accompagner les groupes dans leur épopée de changement

event laboikos running

Entrepreneurs, intrapreneurs, moteurs du changement en entreprise se sont réunis le jeudi 29 juin au Lab'Oïkos à Toulouse sous l'égide de Parsifal Conseil.

Notre proposition de valeur : aborder ensemble comment et à quel degré le jeu transforme les organisations.

Jouer, c'est mettre de la joie dans le système

Nous nous sommes entretenus de récit épique et de storytelling, et de nouveaux codes managériaux qui conjuguent travail et plaisir.

Nous avons évoqué notre rencontre inspirante avec Frédéric Laloux, à l'origine de l'idée d'un serious game porté par Parsifal Conseil avec une équipe de facilitateurs européens. Et comment cet apprentissage expérientiel génère un engagement émotionnel au service de la transformation individuelle et collective.

Le Lab'Oïkos, a place to be!

Logo Laboikos toulouse

Le Lab'Oikos : au 32 rue Riquet à Toulouse, ce haut lieu de co working accueille aussi depuis quelques jours le Laboratoire d'Innovation Publique de la Préfecture de Région. Open innovation, on vous dit!

Lire la suite 0 commentaires

Forum Ouvert sur l'éducation : vivez l'intelligence sociale !

Transition…Vous avez dit transition ? Et si la transition majeure était à faire dans l’éducation ? La période est propice, à Toulouse et ailleurs, pour s'engager concrètement dans une véritable R&D sur l'éducation et la formation en France.

 

Parsifal Conseil co organisé fin 2016 un Forum Ouvert dédié à l’innovation dans l’éducation. 

Cet événement exceptionnel, sous l’égide du LabSchool Network, s’est tenu simultanément dans 7 grandes villes de France : Paris, Lille, Strasbourg, Brest, Lyon, Montpellier et Toulouse.

 

Le livre blanc qui compile ces propositions est adressé aux élus et candidats aux prochaines élections présidentielles. Ainsi, les participants agissent pour l’avènement d’une forme concrète d’intelligence sociale!

 

170 personnes de tous horizons professionnels ont activement échangé lors de cette journée nationale. Les ateliers, organisés à l'image de "pauses café" ont permis les échanges d'idées et d'expériences.

 

Notre rôle a été d’accompagner l'émergence des idées et des plans d’action, diffusés en temps réel via la plateforme en ligne Politizr.

 

A Toulouse, c’est le Domaine Beausoleil qui a accueilli ces ateliers d'intelligence collective dédiés à co-créer des solutions concrètes.

 

Vous voulez promouvoir vos idées pour la mise en œuvre d'une véritable R&D de l’éducation ? apprendredemain.fr est la plateforme créée par notre partenaire du CRI Paris François Taddei, avec le soutien de la Ministre de l’éducation. A vos plumes...numériques!

0 commentaires

Danse dans les organisations : une percée en coaching d'équipes

Fin 2016, Parsifal Conseil tenait une conférence lors du 48ème Congrès International de Recherche en Danse, pour y introduire le mouvement dansé comme vecteur d'efficacité et de paix sociale dans les entreprises avec trois principes clés: Créativité, Cohésion et Cohérence.

 

Ce congrès qui s'est tenu pour la première fois en France, à Avignon. Ce congrès est organisé par le Conseil International de la Danse (CID). placé sous l'égide de l'Unesco.

 

Se fondant sur les dernières percées de la recherche en management, en particulier les propos de Frédéric Laloux dans "Reinventing Organizations", nous nous inspirons d'une conception organique des organisations donnant lieu à des communautés de travail agiles et inspirées.

 

Au moyen de trois retours d'expérience, nous avons valorisé l'introduction de la puissance du mouvement dansé pour intervenir sur l'esprit d'entreprendre, le sens et la confiance dans les organisations.

 

Nous développons des interventions novatrices, avec des praticiens (Sarah Jean) et des danseurs chorégraphes de renommée internationale : Myriam Naisy (Cie l'Hélice), Fabienne Courmont.

Conçues pour répondre aux problématiques de chaque client, ces approches agissent potentiellement à trois niveaux, la Créativité, la Cohésion et la Cohérence. Elles renforcent la connexion des équipes à la raison d'être de l'organisation, au service de son efficacité et de sa performance.

 

Prochaine étape : la Grèce, où le Conseil International de la Danse nous fera rencontrer de grandes entreprises enclines à introduire la danse dans l'accompagnement de leur organisation.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

0 commentaires

Intrapreneuriat et grandes entreprises, une équation gagnante

Intrapreneuriat et Cie Ekito Toulouse Business School Igor Bertrand
Conférence Intrapreneuriat et Cie avec Ekito et TBS

Avec l’événement « Intrapreneuriat et Cie», l’esprit d’entreprendre et l’innovation on été mis à l’honneur en juin dernier avec Parsifal Conseil et Ekito à Toulouse Business School.

 

Cette soirée exceptionnelle a réuni 85 participants issus du monde de l’entreprise, venus écouter comment Thales, Capgemini, et même le Ministère de l'Agriculture... laissent libre cours à l'autonomie.

 

« Entre rebelles et super-héros, les profils intrapreneuriaux sont désormais recherchés par les entreprises pour qui l’innovation est devenue condition de survie », explique Edith Degrendel, ici conférencière et modératrice de table ronde, à l’initiative de cette soirée.

 

« L’intrapreneuriat consiste à entreprendre au sein d’une organisation. Par cette dynamique, un individu ou une équipe va générer l’innovation, et développer de nouveaux processus, marchés ou activités. Nous avons donné la parole à ceux qui conjuguent au quotidien l’envie d’entreprendre en entreprise. »

 

Revenons en particulier sur les initiatives portées par de grandes organisations. Pour Hélène Brossier, Manager Conseil chez Capgemini, il s'agit de "dégager des espaces dans lesquels les personnes vont générer de nouvelles initiatives" pour "innover à tous les niveaux".

 

Qui peut donc être intrapreneur? "N'importe qui pourvu que cela génère de la valeur pour l'entreprise", affirme Cédric Balty, Directeur de l’Innovation chez Thales Alenia Space. Fabrice Bertrand, impliqué dans la mise en œuvre du concept innovant de start up d’Etat, nous raconte comment un "commando" travaillant au premier chef sur les "irritants" fut à l'origine de l'innovation au sein du Ministère de l’Agriculture.

 

Nos orateurs ont mis en évidence que l'intrapreneuriat constitue un vivier pour l’innovation, sous réserve d'une souplesse suffisante dans l’organisation pour accueillir l’initiative. Il n'est pas non plus un "chemin bordé de roses", rappelle Hélène Brossier. Pour elle, la création de valeur se mesure certes par les indicateurs classiques, mais aussi par les indicateurs sociétaux et humains : la valeur du projet, c'est "celui qui embarque les gens".

 

Rejoignez- nous sur Facebook : Communauté Intrapreneuriat et Cie, toute l'actualité du sujet

 

0 commentaires

L’intrapreneuriat, le pari de l’autonomie créatrice

Intrapreneuriat et Cie, notre événement du 31 mai
Intrapreneuriat et Cie, notre événement du 31 mai

L’intrapreneuriat est l’adoption de pratiques entrepreneuriales au sein d’organisations existantes afin de développer de nouveaux processus, marchés ou activités. Conscientes que la dynamique d’innovation est  nécessaire à leur développement, voire à leur survie, nombre d’entreprises sont aujourd'hui en quête de profils intrapreneuriaux.

 

Au menu de notre événement organisé avec ekito et TBS le 31 mai

http://www.tbs-education.fr/fr/intrapreneuriat-et-cie-mardi-31-mai-2016-de-18h-20h30

 

Un profil hybride

Or, l’intrapreneur a une double généalogie : celle d’un entrepreneur (vision et volonté, engagement, leadership…) et celle d’un salarié de l’entreprise, avec ses règles, ses procédures et ses arcanes politiques. L’intrapreneur, « déviant positif », se trouve donc au cœur d’un système qui doit faire preuve de sa capacité à intégrer sa création de valeur sans l’absorber dans les process classiques.

 

Les clés de la réussite

La responsabilité de l’intrapreneur et celle de l’entreprise sont ici imbriquées. L’intrapreneur, fort de son adaptabilité, son ingéniosité, vérifie la cohérence de son projet avec le besoin stratégique de l’entreprise. L’entreprise se porte garante de la culture, pourvoit au cadre et aux mesures d’accompagnement qui permettent à « l’action autonome » de prospérer. Ainsi, elle suscite et assume la réussite de ses salariés, et partage avec l’intrapreneur la gratification de l’acte créateur.

 

« L'innovation est une idée antagoniste qui a survécu », dit Jef Staes. Ainsi, l’intrapreneur pourrait bien être l’acteur divergent qui s'y épanouit tout en faisant prospérer l'organisation!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

0 commentaires